Notre prochain numéro sort début juin !

Manifestations : une timide reprise

11 Mai 2020

Actualités

Même si le déconfinement a commencé, les manifestations redémarrent timidement. Certaines ont été reportées ou annulées par leurs organisateurs eux-mêmes. En juin, il en est ainsi du Salon des antiquaires de la place St-Sulpice (à Paris), mais aussi des vastes brocantes de Maroilles (59), Sommières (30), Carpentras (84), Marines (95), mais encore de la Foire à la photo de Bièvres (91), de la Fête des métiers d’art de St-Jean de Beauregard (reportée en septembre), de la foire d’art moderne et contemporain Art Paris, et de nombreuses brocantes parisiennes…

En savoir plus

Annulations et reprises se bousculent...

11 Mai 2020

Actualités

Si quelques manifestations redémarrent timidement, d’autres ont été annulées par leurs organisateurs, comme la grande brocante de Marines (95) prévue le 14 juin, la Foire à la photo de Bièvres, prévue le 1er juin, ou la Fête des métiers d’art de St-Jean de Beauregard, reportée en septembre.

En savoir plus

Foires et salons : Bien des reports deviennent des annulations

09 Avr 2020

Actualités

Dans un premier temps, les organisateurs du salon des antiquaires d'Antibes espéraient présenter leur manifestation en juin au lieu d'avril. Face aux incertitudes, ils ont dû renoncer à leur projet. La manifestation est donc reportée à l'année prochaine. Idem pour le salon des antiquaires de Dijon. La Foire de matériel et photos anciennes de Bièvres, qui se tient habituellement le 1er week-end de juin est également annulée en 2020. D'autres rendez-vous sont repoussés à l'automne; il en devrait être ainsi du Pavillon des arts et du design, de Paris, qui devrait se tenir en même temps que la FIAC. Ce n'est certainement pas dans un avenir immédiat que l'on verra ressurgir de grands rassemblements de foules comme les brocantes ou les grandes foires des parcs d'expositions. www.aladin-antiquites.fr

En savoir plus

Enchères : Les commissaires-priseurs tentent de sauver les meubles

09 Avr 2020

Actualités

Pour conserver la flamme, des commissaires priseurs organisent des ventes aux enchères confinées sur Internet. Certes le phénomène n'est pas gigantesque, mais il permet de garder l'espoir. C'est ainsi que Drouot Estimations procède, sur "Drouot Digital", à une vente caritative sur le thème du sport avec notamment de maillots offerts par des vedettes. Quelques commissaires-priseurs font de même sur Interencheres. En général, ces enchères ne portent pas sur le haut de gamme, mais visent plutôt des achats en direction d'une clientèle d'habitués, de professionnels ou de collectionneurs avertis. Des maisons comme Sotheby's ont aussi tenté modérement la vente exclusivement sur Internet. Un petit côté eBay ou Catawiki donc ! Le Conseil des ventes volontaires, l'autorité de surveillance des commissaires-priseurs, a rappelé quelques règles pour l'organisation de ces ventes entièrement dématérialisées. D'abord, les commissaires-priseurs doivent avoir obtenu l'accord exprès des vendeurs après avoir informé clairement ces derniers qu'il s'agit d'une vente exclusivement sur Internet. L'opérateur de vente volontaire doit aussi veiller à indiquer tout défaut manque ou restauration qu'un examen visuel aurait permis de repérer, mais indécelable sur les photos jointes à la description des lots. En outre, la maison de ventes doit préciser si elle n'impose pas des frais de stockage durant la période de confinement. Elle doit également veiller à avoir une assurance couvrant les dommages qui pourraient survenir durant ce stockage et sans frais supplémentaire pour les acquéreurs. Pour plus d'information , le Conseil des ventes volontaires a consacré un dossier sur son site Internet : www.conseildesventes.fr Evidemment, toutes ces mesures ne doivent pas faire oublier que l'essentiel du secteur des enchères est paralysé, qu'il s'agisse d'une petite entreprise locale ou d'une prestigieuse maison internationale. www.aladin-antiquites.fr

En savoir plus