Aladin Antiquités d'octobre 2022

01 Oct 2022

Actualités

Éditorial La reprise ? Alors qu’on ne parle que d’inflation et de crise économique, il est paradoxal de constater que le marché des antiquités, de la brocante et des collections se porte plutôt mieux ! Ce marché a d’ailleurs toujours un peu évolué en parallèle du reste de l’économie. Il a ses règles et ses modes. On n’y achète pas souvent par nécessité, par besoin ou pour spéculer. L’achat est souvent motivé par quelque chose d’autre, le plaisir ! Il peut, quand même, parfois l’être aussi pour rechercher une valeur refuge, du solide. Cela dit, notre domaine présente quand même des points communs avec le reste de la société… Ainsi, quand le fossé social se creuse, il en est de même dans les antiquités : le mobilier historique haut de gamme se vend bien (et se « mondialise ») ; celui bas de gamme aussi ; en revanche, les pièces de moyenne gamme connaissent une décote. Les chineurs cultiveront encore leur différence cet automne. Daniel Cagnolati, réd. en chef. Le 30 septembre 2022.

En savoir plus