Urbex et traditions

15 Jan 2023

Actualités

Quel point commun entre le mobilier de Savoie, les tapis du Caucase, les soupières à vin alsaciennes ou les bronzes français du XIXe siècle ? La réponse est simple : la tradition. On peut y voir une sorte de sensibilité commune à un groupe humain qui se traduit par des connaissances, un savoir-faire et des réalisations dans lesquelles il serait vain – pour ne pas dire vaniteux – de vouloir établir un mur entre arts décoratifs et beaux-arts… Dès lors, l’activité des chineurs, des collectionneurs, des brocanteurs et des antiquaires ne se limite pas à accumuler des choses et à faire de l’argent. Ils conservent et transmettent des objets, des œuvres, un patrimoine et une culture qui, sinon, seraient destinés aux recherches archéologiques futures... Difficile de ne pas avoir un petit pincement au cœur lors de la redécouverte d’une cité antique disparue ou de l’exploration d’un manoir ou d'une maison où le temps s’est arrêté voilà trente ou quarante ans (ce que l’on appelle l’urbex sur un réseau social de vidéos…) ! Tous les collaborateurs d'Aladin vous souhaitent une BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2023 pleine de riches découvertes. Daniel Cagnolati

En savoir plus