File-moi tes baskets !

04 Jul 2020

ARTICLE EN PARTENARIAT AVEC www.barnebys.fr Non, il ne s’agit pas d’un énième constat sur l’appauvrissement des vide-greniers et le remplacement des objets anciens et de collection par des chaussures de sport, des vêtements d’enfant ou de vieux DVD. Il s’agit d’enchères et même aussi de Sotheby’s…

Image

La catégorie des baskets rares fait son nid sur le marché ! Autrefois accessoires, parfois produites en édition limitée, elles sont désormais considérées comme « des objets d'art et de collection » par certains. L’intérêt pour les baskets de collection connaît une forte croissance.

Tout a commencé dans les années 1980, avec le légendaire joueur de basket-ball Michael Jordan. Lorsqu’il est entré sur le terrain en 1984 dans une paire de Nike rouge et noire, la NBA était furieuse. À l'époque, la « règle des 51 % » stipulait que les chaussures portées sur le terrain devaient contenir au moins 51 % de blanc. Nike a accepté de payer l’amende pour permettre au joueur prodige de continuer à porter ses chaussures, et a aussi produit les Nike Air Ship spécialement pour lui. Ainsi, la Air Jordan est considérée comme la chaussure la plus recherchée. L’édition d’un modèle personnalisé et l’attitude rebelle de Jordan ont fourni à Nike une accroche commerciale unique, permettant l'ouverture d’un nouveau segment de marché.

Selon les spécialistes de ce type de collection, les sneakerheads, les personnes qui collectionnent des baskets, entretiennent la même relation avec les chaussures rares qu’un amateur d’art avec une peinture ! C'est de l'art à porter, ou simplement à apprécier et à admirer. Aujourd’hui, aux enchères, les paires de ces chaussures de collection peuvent atteindre des milliers d’euros et même un demi-million.

Une forte augmentation

Une paire de Air Jordan I, signée par le joueur et portée en 1985, a décroché, le 17 mai 2020, le record absolu pour des baskets vendues aux enchères : 510 000 euros ! Si la dédicace de la vedette participait au prix, ce dernier était bien plus élevé que s’il s’était agi d’une simple feuille de papier signée. Avec ce résultat, les Nike Moon Shoes, qui détenaient le record précédent, étaient détrônées. Conçues pour les sélections olympiques américaines en 1972, lesdites Moon Shoes avaient été adjugées pour 390 000 euros chez Sotheby's en 2019. VOIR PHOTO !
De toutes les marques, Nike est probablement celle qui a les éditions les plus limitées. Une paire d’Air Mag du film Retour vers le futur 2 avait déjà été vendue chez Heritage Auctions en juin 2017 pour 46 600 euros. Cependant, comme en témoignent les modèles listés sur Barnebys, des exemplaires plus modestes restent disponibles pour quelques centaines d’euros, quand même.
Sur les différentes plateformes de Barnebys, les recherches pour le terme « sneakers » sont bien là, et si elles varient selon les marchés, elles ont considérablement augmenté en France et en Allemagne depuis 2018, avec une nette ascension en 2020 (+57 %). Une répercussion du nouveau record mondial ?
S’il est encore difficile de mesurer l’intérêt du public pour ce marché, c’est notamment parce que les amateurs appartiennent généralement à une génération jeune pas très familière des enchères. Néanmoins, avec l’apparition de ventes dédiées et l’augmentation des vacations en ligne, il n’est pas impossible que ce thème prenne de l’ampleur.